LA METAPHORE.

http://pedagogie.cegep-fxg.qc.ca/profs/jpelletier/ 

La métaphore (du grec transport) est un concept fondé sur l’analogie et/ou la substitution. Elle évoque une pensée à travers des images. Elle se différence de la comparaison qui rapproche deux choses ayant un point de ressemblance. Certains la définissent comme une comparaison dont on aurait retranché le mot.

On la retrouve dans la littérature et particulièrement dans l’expression poétique. C’est une figure de style qui rapproche le sens et les images.

Elle constitue la « figure de sens » ou trope. Une trope sert à détourner un mot au sens habituel ou propre. C’est une des plus puissantes figures de détournement.

Elle crée des situations et émotions nouvelles dont elle modifie le sens tout en le préservant. Elle correspond à un effet stylistique que l’on peut comparer à une impropriété. Par exemple : Richard, coeur de lion .  » Je me suis baigné dans le poème de la mer. «  (Arthur Rimbaud.). Un dos d’âne. Les jours sont noirs. Le temps c’est de l’argent. La noirceur des jours, La vieille femme avance comme une tortue. etc…

Elle peut être utilisée dans certains cadres importants comme par exemple  » le serpent monétaire «  dans la politique monétaire.  En peinture, elle est utilisée aussi comme par exemple Vénus (Aphrodite) qui représente la beauté et l’amour. Cupidon (Eros) qui représente l’amour. Dans le discours, il s’agit davantage d’une comparaison masquée. Le verbe est ici le support privilégié de la métaphore. Le locuteur ( personne qui parle) au lieu du mot attendu choisit un autre mot qui l’évoque. Le philosophe Aristote est le premier vers -347 av JC à parler de la métaphore.

Ecrit et publié par Chantal Flury le 13 Mai 2011.background-2008_039.jpg

 


Autres articles

Répondre

"Le regard des autres", 1er... |
Atelier permanent de lectur... |
Ilona, Mahée et Mila. |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les Ailes du Temps
| David Besschops
| professeur.de.français